mercredi, 16 juin 2021 12:08 Écrit par

Le Maire d’Aplahoué Maxime ALLOSSOGBE représentant le président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce mardi 15 juin 2021 au siège de la Communauté des Communes du Couffo, à la remise de fonds d’entreprenariat aux  femmes et filles vulnérables de la commune. C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet de promotion de l’économie locale à travers le développement des activités génératrices de revenus, initié par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et financé par l’organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à travers le Fonds de solidarité dénommé La Francophonie Avec Elles. 

Le projet vise à promouvoir une approche partenariale pour contribuer à la promotion de l’économie locale à travers la formation et la professionnalisation des femmes rurales vulnérables dans les Activités Génératrices de Revenus (AGR). Ainsi, après deux sessions de formation, la première sur les procédés de fabrication et de transformation des produits agroalimentaires et cosmétiques et la seconde sur la gestion financière et l’utilisation du téléphone portable, le projet a décidé de doter les bénéficiaires d’un fonds pour lancer leur propre activité. 
Au total, quinze femmes et filles ont été retenues à Aplahoué pour la phase expérimentale du projet. Chacune d’elle a donc reçu par Mobile Money, la somme de 50 000 FCFA. 
Au nom du conseil communal, le premier adjoint au Maire d’Aplahoué Jacob DOUVI a remercié l’ANCB et son partenaire l’OIF pour avoir pensé aux femmes de la commune. 
Après avoir rappelé l’engagement de l’ANCB à accompagner les communes dans la promotion de l’économie locale, le maire d’Aplahoué, représentant le président Luc Sètondji ATROKPO a invité les bénéficiaires à gérer les fonds avec parcimonie afin d’en bénéficier durablement. « Je n’oublie pas les bénéficiaires que je félicite et que j’encourage à saisir la pleine mesure de la chance qu’elles ont à travers ce projet, de sortir définitivement du cercle vicieux de la précarité », a-t-il déclaré.
 
 
vendredi, 11 juin 2021 12:03 Écrit par

Chers partenaires,

Le Congrès Mondial de l’UICN se tiendra du 3 au 10 septembre 2021 à Marseille. A cette occasion, se tiendra pour la première fois de l’histoire des Congrès mondiaux pour la Nature un Sommet pour l’Action Locale le 3 septembre 2021.

Un cycle de 4 webinaires préparatoires au sommet est organisé par l’UICN, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et le projet Post 2020 Biodiversity Framework-EU support d’Expertise France pour mobiliser aussi largement que possible les collectivités territoriales du monde entier et les accompagner dans la consolidation de leurs engagements et la communication de leurs ambitions pour la COP15 de la biodiversité qui suivra au mois d’octobre 2021.

Les webinaires se tiendront de 13h à 15h30 (CEST) comme suit :

ü  22 juin - Des actions locales pour une nature exceptionnelle

ü  23 juin - Action locale pour les paysages productifs

ü  29 juin - Action locale pour la nature urbaine

ü  30 juin - Finance & gouvernance pour l'action locale (co-animé par l’AFD)

Le programme est disponible en ligne et les inscriptions libres de droits et ouvertes à tous sur le site : undefined

vendredi, 11 juin 2021 11:59

 Congrès Mondial de l’UICN

Écrit par

Chers partenaires,

Le Congrès Mondial de l’UICN se tiendra du 3 au 10 septembre 2021 à Marseille. A cette occasion, se tiendra pour la première fois de l’histoire des Congrès mondiaux pour la Nature un Sommet pour l’Action Locale le 3 septembre 2021.

Un cycle de 4 webinaires préparatoires au sommet est organisé par l’UICN, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et le projet Post 2020 Biodiversity Framework-EU support d’Expertise France pour mobiliser aussi largement que possible les collectivités territoriales du monde entier et les accompagner dans la consolidation de leurs engagements et la communication de leurs ambitions pour la COP15 de la biodiversité qui suivra au mois d’octobre 2021.

Les webinaires se tiendront de 13h à 15h30 (CEST) comme suit :

ü  22 juin - Des actions locales pour une nature exceptionnelle

ü  23 juin - Action locale pour les paysages productifs

ü  29 juin - Action locale pour la nature urbaine

ü  30 juin - Finance & gouvernance pour l'action locale (co-animé par l’AFD)

Le programme est disponible en ligne et les inscriptions libres de droits et ouvertes à tous sur le site : undefined

jeudi, 10 juin 2021 09:56 Écrit par

Œuvrer pour la mobilisation et la responsabilisation des autorités locales béninoises dans la riposte nationale contre les changements climatiques; tel est l’objectif poursuivi par l’Association Nationale des Communes du Bénin en organisant ce mercredi 9 juin 2021 à Bohicon, un atelier de sensibilisation des 77 maires sur les enjeux et défis liés à la prise en compte des changements climatiques dans la planification locale. 

 
Ouvert par le président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO l’atelier a été financé par le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC) à travers le Projet de Renforcement des capacités des Acteurs Communaux pour la Territorialisation de la Contribution Déterminée Nationale du Bénin (PReACT-CDN). Il vise à appuyer techniquement les communes regroupées au sein des Associations Régionales et Départementales (AR/AD) afin de leur permettre de prendre une part active dans la déclinaison des orientations nationales au niveau local, à travers leur prise en compte dans l’élaboration des Plans de Développement Communaux (PDC) et les Plans Annuels d’Investissement (PAI) qui font partie des documents de planification majeurs dans la gouvernance au niveau local.
 
Ainsi, diverses communications ont permis aux maires d’être outillés sur la Stratégie de développement sobre en carbone et résilient aux changements climatiques, de prendre connaissance, des actions et projets prioritaires en cours de proposition dans la Contribution Déterminée au niveau National (CDN révisée), des actions planifiées pour la mise en œuvre du Projet PReACT-CDN et des délibérations d’adhésion des Conseils communaux de la mandature passée à la Convention des Maires pour l’Afrique Sub-Saharienne (CoMSSA). 
 
L’un des moments forts de l’atelier a été la signature de la charte des ambassadeurs du climat par l’ensemble des maires présents. 
 
Dans son allocution d’ouverture, le président de l’ANCB a rappelé l’importance de l’implication des autorités locales dans la réussite de la lutte contre les changements climatiques. 
 
« S'il est vrai que les territoires sont les théâtres par excellence où les effets néfastes et dévastateurs des changements climatiques sont le plus ressentis, il va s’en dire que tout combat contre ce fléau qui exclut les acteurs de premier plan que sont les collectivités territoriales, est voué à l'échec », a prévenu le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO.
 
Pour sa part, le maire de Bohicon Rufino d’ALMEIDA s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter l’atelier avant d’inviter ses collègues à s’engager véritablement dans la bataille de l’adaptation et de la résilience aux effets des changements climatiques.
 
mercredi, 09 juin 2021 16:50 Écrit par

Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin a procédé ce mercredi 9 juin 2021, à l‘ouverture de l’atelier de diffusion des résultats du projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative (CiTé bj). L’objectif de ces assises qui a connu la participation d’un grand nombre de Maires est de partager avec ces derniers, les résultats obtenus et les outils développés dans le cadre du projet. Occasion pour le maire de Cotonou et président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO, d’exhorter l’ensemble de ses collègues maires, à répliquer ces outils dans leurs communes respectives afin de faciliter l’implication et la participation des citoyens à la gouvernance de leur localité.

 
 
Mise en œuvre depuis 2018 dans quatre communes pilotes à savoir Avrankou, Banikoara, Bohicon et Toffo, le projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative a été initié par l’ANCB en partenariat avec le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR) et financé par l’Agence Française de Développement (AFD). C’est un projet novateur qui prône la participation des citoyens notamment les marginalisés tels que les personnes vivant avec un handicap, les jeunes, les femmes et les personnes du troisième âge, au processus de prise de décision et de gestion de leur localité grâce à l’utilisation des moyens numériques. 
 
A cet effet, trois grandes activités ont été menées dans le cadre du projet. Il s’agit des activités de formation et de renforcement des capacités aussi bien des élus et cadres communaux que des différents groupes sociaux tels que les femmes, les élèves, les jeunes, les personnes vivants avec un handicap sur la participation citoyenne et l’utilisation des outils numériques. Ensuite des activités de marketing territorial ayant permis aux chargés de mission numérique, postes créés au niveau des communes pilotes par le projet, de résumer, traduit en langue locale et de vulgariser les documents de planification locale tels que le Plan de Développement Communal (PDC), le Plan Annuel d’Investissement et autres. Enfin, le développement d'applications numériques et la mise en place d'outils de participation citoyenne.
 
Des actions menées avec munîte et de façon participative et qui ont permis à des milliers de citoyens des communes d’Avrankou, de Banikoara, de Bohicon et de Toffo de pouvoir interagir avec leurs autorités locales depuis leurs smartphones. 
 
En procédant à l’ouverture de l’atelier le président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO a invité les maires à adopter les outils développés dans le cadre du projet avant de les rassurer de la disponibilité de leur faitière à les accompagner dans le processus. 
 
Pour sa part, le maire de Bohicon Rufino D'ALMEIDA s'est réjoui d’avoir bénéficié des nombreux apports du projet dans l’amélioration de l’offre et de la demande de la participation citoyenne dans sa commune. 
 
De son côté, le représentant du CIDR Hervé STERKERS a salué la bonne collaboration entre les différents acteurs du projet que sont l’ANCB, les communes pilotes et les structures numériques. Une symbiose qui a été déterminante dans l’atteinte des résultats.

 
mardi, 08 juin 2021 09:09

FICHES DE CAPITALISATION DE CITE.BJ

Écrit par
mardi, 08 juin 2021 09:00

CIVIC TECH

Écrit par
mardi, 08 juin 2021 08:51

OUTILS ET PARTICIPATION CITOYENNE

Écrit par
mardi, 08 juin 2021 08:24

PARTICIPATION CITOYENNE ET GENRE

Écrit par
lundi, 07 juin 2021 12:56 Écrit par

L’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) a opérationnalisé ce jeudi 03 juin 2021à Grand-Popo, sa commission thématique Agriculture, Foncier, Aménagement du territoire, Environnement et Climat (AFATEC). Ceci, à travers l’installation officielle des membres de cette commission par le président de l’association, le maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO, en présence des maires de Ouessè et président de la commission Firmin Ibidon AKPO, d’Athiémé Saturnin DANSOU, des Aguégués Marc GANDONOU, de Toucountouna Blaise BEKAKOUA, d’Agbangnizoun Oscar KOUHOLI, des Adjoints au maire, élus et plusieurs autres personnalités ainsi que des cadres des mairies et structures d’État.
Financée par l’Union européenne à travers le projet Dynamique Locale, cette session de la commission thématique Agriculture, Foncier, Aménagement du territoire, Environnement et Climat, la première depuis le dernier congrès de l’ANCB a été l’occasion pour les membres de prendre connaissance de leurs missions et de se doter d’une feuille de route pour les cinq prochaines années.
Dans son allocution le président de la commission a d’abord félicité les membres pour leur nomination avant de les inviter à donner le meilleur d’eux-mêmes pour permettre à la commission de jouer convenablement son rôle dans le dispositif de plaidoyer de l’ANCB.
Abondant dans le même sens, le Maire Luc Sètondji ATROKPO a rappelé aux membres de la commission, l’attente de l’ANCB de leurs travaux avant de les installer dans leurs fonctions.

Page 1 sur 22

Nous contacter

Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB)

  • Tel: 00229 67657777
  • Email: info.ancb@ancb-benin.org
  • Site web: www.ancb.bj
  • Le nouveau siège de l'ANCB est situé à Abomey-Calavi, rue ATDA ex CARDER à côté du Commissariat Central.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…